du Relais – centre de recherche théâtrale

EN-QUÊTE

 

Performance Théâtrale

 

par la Cie Love-a-Lot (Malakoff-Paris-Bruxelles)

 

de et avec Mariama-Johanna Bah
mise en scène de Susanne Schmidt
regard chorégraphique d’Anna Gaïotti
lumières d’Estelle Gautier
musique de Benvenuto
avec l’aide à l’écriture d’Hervé Lebeau

 
●● Une salle d’attente, un banc, une femme attend.
●● Et ce fait divers : Rose est accusée d’avoir tué son compagnon de 26 coups de couteau, de l’avoir découpé, mis le tout dans un sac-poubelle et d’avoir continué sa vie comme si de rien n’était.
●● EnQuête nous dévoile une vision en kaléidoscope de cette jeune femme.
●● EnQuête nous met face à la violence de son acte, face à la réalité de sa relation amoureuse, face à son histoire, à sa véritable identité.
●● Rose s’évide et se dépouille jusqu’à son essence pour donner naissance à un autre soi, dénué des fards sociaux, une image délicate et précieuse.
 

LE VENDREDI 16 FEVRIIER à 20h30
la soirée se prolongera autour d’un repas partagé avec l’équipe artistique

 

Créer, être dans une proposition résolument personnelle et authentique, dire et partager sa propre vérité, aller au-delà des codes, des normes, des croyances, du cadre, dans la forme et le contenu.
Oser Être soi.
C’est l’univers, la recherche, le sens de l’expression artistique pour Mariama-Johanna Bah.
Ne plus jouer mais exister sur le plateau.
Le public quitte sa place de spectateur pour devenir acteur dans son intériorité.
EnQuête, c’est l’expérience personnelle de chacun.
EnQuête n’est pas une pièce de théâtre, c’est une performance théâtrale, une création artistique libre et audacieuse qui nous invite au questionnement et à la reconnaissance de notre identité. Sans compromis. C’est une quête profonde, fondamentale.
Nous sommes tous Rose.

 

Une salle d’attente, un banc, une femme attend.
Fait divers : Rose est accusée d’avoir tué son compagnon de 26 coups de couteau, de l’avoir découpé, mis le tout dans un sac-poubelle et d’avoir continué sa vie comme si de rien n’était.
Cette femme, Rose, est une employée modèle, elle travaille dans le luxe pour la première marque mondiale.
Suite à une rupture brutale, elle a tué son compagnon. Elle comparaît devant la cour d’assises pour homicide volontaire.
Face à l’accusation, chaque facette de Rose prend la parole. C’est le moment où jamais pour chacune de s’exprimer, de se montrer et de défendre son droit d’exister.
Rose se retrouve alors confrontée à la violence de son acte, à la réalité de cette relation, de son histoire et de sa véritable identité.
Rose s’évide et se dépouille jusqu’à son essence pour donner naissance
à un autre soi délicat et précieux, dénué de fards sociaux.

 

Est-ce qu’un monstre ça existe ? Moi je pense qu’un monstre ça n’existe pas, les gens qui font des choses monstrueuses, ils les font par ce qu’ils ont vécu des choses monstrueuses, ou ils ont vu vivre des choses monstrueuses ou, dans leur histoire familiale, sur plusieurs générations, des choses monstrueuses ont été vécues.

Claude Halmos, psychanalyste

 
Au plaisir de partager ce moment de découverte avec vous !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

du Groupe Expir

LES CORPS MOUS

projet chorégraphique

conception : Vincent Lacoste
son : Christophe Séchet
avec : Mathias Dou et Lydia Boukhirane
plasticienne : Marguerite Danguy des Déserts
technique vidéosurveillance: Jacques Bouault
 

Prochaine date :
Les Corps Mous#1 et #2
les 9 et 10 décembre 2016 à 20h30
Le Colombier
20 rue Marie-Anne Colombier – 93170 Bagnolet

 

Corps-Mous-Colombier« Les Corps Mous » est un projet chorégraphique autour de la matière. Il est pensé comme un processus de recherche et de création au cours duquel divers danseurs, plasticiens, compositeurs, se réuniront pour créer des objets protéiformes. Cette recherche a abouti en octobre 2014 à une première performance dansée en solo par Mathias Dou : « Les Corps Mous#1 ». Elle se prolonge par la création d’une deuxième performance qui verra sa forme aboutie en octobre 2016. Un troisème volet, plus bref, est prévu pour la saison 2016-17.

 

Le principe est de proposer aux danseurs d’évoluer dans un espace sonore et plastique dont chaque objet/matière renvoie à cette notion de « corps mous », et d’explorer avec eux/elles ce que cette mise en condition génère dans leurs mouvements, et dans les images qu’ils produisent.

 
lien vidéo extraits Corps Mous#1
 

J’ai souhaité réfléchir à une notion qui s’oppose à la dureté de notre temps, qui ouvre à des changements possibles d’états et de façon d’être, de se comporter. Je me suis interrogé sur les matières qui nous entourent, et j’ai trouvé dans la mollesse cette générosité et cet alanguissement qui touchent l’être dans sa vérité, physique, psychique, politique.

Vincent Lacoste

 
Presse Corps Mous#2 :

Les Corps Mous #2 de Vincent Lacoste nous saisit par son coup de théâtre. […]
L’ambiance qui était au départ douce et somnolente devient anxiogène et hypnotique Ici les corps tombent, l’homme a presque une tête de bonhomme Michelin, l’affaire devient drôle. Lacoste joue à la poupée avec ces deux magnifiques danseurs, il leur fait tout faire, les déshabillent, les rendant hagards.
C’est brillant.
(Amélie Blaustein Niddam – TouteLaCulture.Com)

 
Presse Corps Mous#1 :

Un solo virtuose. (Cédric Chaory – Umoove)
Mathias Dou marque le paysage chorégraphique d’un nouveau projet autour de la matière, par un solo bref mais à l’impact important. (Thomas Hahn – Danser Canal Historique)
Un corps mou qui s’éveille aux bruits du monde pour raconter notre époque où l’on porte le monde à bout de bras. (Celia Sadai – /0 gazette 2)
Un solo kaléidoscopique irrigué par une recherche aux ramifications infinies autour de la qualité de mollesse. (Marie Plantin – Revue Théâtre(s))

 

Dates :

Les Corps Mous#1
avec Mathias Dou (danseur), Christophe Séchet (son)
le vendredi 23 octobre 2015 à 19h30
Festival ZOA Zone d’Occupation Artistique
Mairie du 3ème arrondissement – 2 rue Eugène Spuller – 75003 Paris
les jeudi 24 et vendredi 25 mars 2016 à 20h30
Centre Culturel Bertin Poirée
8-12 rue Bertin Poirée – 75002 Paris
le dimanche 9 octobre 2016 à 15h30
Château de la Roche Guyon
1 rue de l’Audience – 95780 La Roche-Guyon
 
Les Corps Mous#2
avec Mathias Dou et Lydia Boukhirane (danseurs), Christophe Séchet (son)
sortie de résidence le vendredi 25 septembre 2015 à 17h30
Les Ateliers Intermédiaires
15 bis rue Dumont D’Urville – 14000 Caen
présentation publique le vendredi 11 décembre 2015 à 20h30
Le Relais Centre de Recherche Théâtrale
1355 route de la voie romaine – 76590 Le Catelier
le samedi 2 avril 2016 à 18h (soirée partagée – horaire à confirmer)
Satellite Brindeau – Festival de performance « Whoopee »
56 rue Gustave Brindeau – 76600 Le Havre
le jeudi 13 octobre 2016 à 20h30 (soirée partagée)
Festival ZOA Zone d’Occupation Artistique
Micadanses – 15 rue Geoffroy l’Asnier – 75004 Paris

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire