Candles/Avachissements

dessin-avachissementsPerformance dansée
Création 2017
 
conception : Vincent Lacoste
avec Lydia Boukhirane, Mathias Dou (distribution en cours)
création sonore : Christophe Séchet
conception et réalisation des assises : Sophie Larger
durée prévue : entre 7 et 30 minutes
 
Note d’Intention
 

J’imagine une image très simple et forte : trois danseurs dont on voit la peau nue coulent de trois assises placées à une hauteur anormale, dans une ambiance sonore et lumineuse saturée.

 

Il me semble qu’il faut parler de l’avachissement des chairs.
Je crois qu’une majorité de personnes traversent plus ou moins intensément des états de corps que l’on peut qualifier d’avachis : je pense à l’obésité, produite par la boulimie mais aussi par la nature médiocre de la nourriture de grande consommation et par les appels répétés à la consommation de produits néfastes à la santé, je pense à la dépression et au décrochage, que ce soit par burn-out ou autres déclencheurs liés à la fatigue et à la pression subie (lire « La Fatigue d’être soi » d’Alain Ehrenberg), je pense aussi aux populations déplacées qui quittent leur pays dans des conditions de voyage épuisantes et pour qui le sommeil devient une obsession, une nécessité vitale, un refuge (lire « Le garçon qui voulait dormir » d’Aharon Appelfeld).

 

J’aimerais créer les conditions qui nous permettraient de voir et observer avec autant de précision que possible par quels chemins les corps passent d’un état normal assis à un état avachi. Cela pour entre autres autoriser le spectateur à trouver beaux ces états intermédiaires où les jambes s’écartent, les têtes s’effondrent, les bras résistent et montent en l’air ou au contraire cherchent leur appui. Aussi beaux qu’un chandelier duquel coulent les bougies en flamme.

Vincent Lacoste