foyer d’enfants

Un projet d’accompagnement des enfants et adolescents placés au foyer « Les Nids » de Longueville sur Scie (76) a cours depuis 2006. Ce projet s’inscrit dans le contexte spécifique du soutien à l’enfance maltraitée (enfants placés par décision de justice), dont la gestion est en partie déléguée à des associations par le Conseil Général. L’association Les Nids, très présente en Seine Maritime, dans l’Eure et l’Orne, a développé (depuis plus de 80 ans) une compétence en termes de suppléance familiale, de prévention et de médiation ; elle accompagne les enfants dans leurs besoins de soin et de (ré)-éducation, jusqu’à leur insertion dans la vie adulte et professionnelle.
 
Nids-web-2Le premier objectif du projet de jumelage artistique et culturel est de créer dans l’institution même du foyer des moments de découverte et de proximité à travers des soirées de lecture (contes, albums jeunesse, musique) qui accompagnent les enfants au moment qui précède leur endormissement. La fréquence de ces soirées est mensuelle.
 
Par ailleurs plusieurs stages de pratique théâtrale (complétée par la musique, ou la danse) ont lieu entre noël et le premier de l’an, en février et en avril. Ces stages permettent aux enfants et aux adolescents de devenir eux-mêmes acteurs, auteurs, et donc actifs ensemble dans la construction d’un spectacle, d’une aventure collective et publique.
 
Les enfants ainsi habitués à écouter des histoires, rencontrer des artistes porteurs d’univers différents, eux-mêmes acteurs lors des stages de pratique, renouent avec leur désir de découverte. Ils sont par ailleurs régulièrement spectateurs des spectacles proposés au Relais. Au fil des années, force est de constater que ces jeunes enfants et adolescents s’emparent des livres, souhaitent les lire à voix haute, les jouer, et démontrent par ce biais à la fois leur volonté d’apprendre, et leurs capacités créatives, parfois (ou souvent) insoupçonnées.
 
Stage décembre – février 2015
Le Petit Poucet – adapté du texte de Caroline Baratoux et Joel Pommerat
sous la direction de Vincent Lacoste (mise en scène) et Françoise-Franca Cuomo (musique et chant)